Le Lexique

"Complies", "Psalmodier" ou "Cénobite", les termes utilisés sont parfois techniques. Trouvez ici quelques définitions pour ne pas perdre le fil de la "Lectio".

Abbaye : Communauté de moines et de moniales gouvernée par un abbé ou une abbesse. Il s'agit aussi des bâtiments abritant cette communauté.

Abbaye de Cîteaux : Abbaye fondée par Robert de Molesmes en 1098. Située dans la commune de Saint-Nicolas-lès-Cîteaux en Côte d'Or (Bourgogne), elle est la maison-mère de plusieurs centaines de monastères. Pendant plus de sept siècle, elle a marqué la vie sociale, économique et spirituelle de l'Europe.

Ascèse : Effort visant à la perfection spirituelle par une discipline constante de vie. Manière de vivre de quelqu'un qui s'impose certaines privations.

Ascétisme : Mode de vie austère, fait de privations, afin de faire dominer l'esprit sur le corps.

Bénédictin : Religieuse, religieux de l'ordre de saint-Benoît.

Saint Benoît : Benoît de Nursie est né en 490 d'une famille de nobles en Nursie (Ombrie, Italie), il est le fondateur de l'ordre qui porte son nom. Après avoir étudié à Rome, il se retire pendant trois ans dans une grotte située dans une région déserte près de Subiaco.
Sollicité pour devenir abbé dans un monastère du nord de l'Italie, il accepte la charge. Mais faute d'avoir réussi à imposer ses propres règles à la communauté qu'il dirige, il s'enfuit et fonde en 530 un monastère au mont Cassin.
Vers 540, il rédige une règle de vie à l'intention des moines de ce monastère. Cette règle qui organise la vie monastique d'une façon rigoureuse est cependant remarquable par l'attention qu'elle porte aux membres les plus faibles. tout en laissant place à une certaine compréhension pour les personnes plus faibles. La vie cénobitique est réglée par des tâches régulières et quotidiennes, rythmées par les offices.
Les catholiques et les orthodoxes considèrent saint Benoît comme le patriarche des moines occidentaux car sa Règle a eu un impact majeur sur le monachisme occidental et sur la civilisation européenne. Il meurt en 547.

Saint Bernard (Bernard de Clairvaux) : Né d'une famille de seigneurs en 1090 à Fontaine-lès-Dijon (Bourgogne), ce moine réformateur français rentre au monastère de Cîteaux avec une trentaine de personnes (famille et amis) en 1112. Trois ans plus tard, il fonde avec quelques moines l'abbaye de Clairvaux dont il sera l'abbé jusqu'à sa mort.
Durant toute sa vie, il a instruit les moines de son abbaye, et s'est beaucoup impliqué auprès de la papauté à une époque mouvementée de l'histoire de l'Eglise. Il meurt à l'abbaye de Clairvaux en 1153. Il est canonisé par l'Eglise catholique romaine en 1174 et devient Saint Bernard de Clairvaux.

Cénobite : Moine vivant en communauté (par opposition notamment aux moines anachorètes ou ermites).

Chapitre : Réunion durant laquelle est lu un passage de la Règle de saint Benoît. Par extension, c’est également le nom du lieu où se tient cette réunion. A l'Abbaye la Joie Notre Dame, la Mère Abbesse instruit les moniales de manière à rendre l'Évangile vivant ; c'est aussi le moment où les sœurs discutent de leurs problèmes pratiques et où elles écoutent des intervenants extérieurs.

Cistercien(ne) : Relatif à l'Ordre de Cîteaux.

Concile : Assemblée au cours de laquelle évêques et théologiens convoqués par le pape se prononcent sur les questions de dogme, de discipline et de liturgie.
Celui de Vatican II, lancé par le Pape Jean XXIII en 1962 et achevé en 1965 sous le pontificat de Paul VI, marque l'ouverture de l'Église vers le monde moderne et la culture contemporaine empreinte de progrès technologiques considérables, d'émancipation des peuples et de sécularisation croissante. Des réponses aux questions modernes ont été apportées en lien avec la Bible et les Pères de l' Église. Il était aussi question, entre autres, des célébrations liturgiques, du rapport avec les autres églises chrétiennes, les confessions religieuses et la société.

Convers : Religieux ou religieuses de plein droit sans être moine ou moniale qui ne chantaient pas au chœur et qui étaient destinés par les cisterciens à l'exploitation des domaines ruraux et au service domestique de la communauté. L'unification entre convers et choristes est une suite du Concile Vatican II.

Clôture : Terme religieux désignant une enceinte interdite aux profanes, aux gens venant de l'extérieur; au sein de laquelle se déroule la vie d'un couvent ou d'une abbaye.

Complies : Dernier office de la journée avant le coucher.

Eglise : Du grec "ecclesia" qui signifie l'assemblée, ce terme désigne la communauté religieuse fondée par les disciples de Jésus-Christ : c'est l'assemblée des chrétien. Cette assemblée est divisée en plusieurs courants. L'Eglise catholique est soumise au Pape qui réside au Vatican. Ce n'est pas le cas des Eglises orthodoxes ou chalcédoniennes (issue du concile de Chalcédoine de 451), ni des Eglises protestantes, nées des réformes luthériennes et calviniste du XVIème Siècle.
Le mot "église" (sans majuscule) désigne aussi par extension l'institution catholique dont le Pape est le plus haut dignitaire ainsi que l'édifice où se rassemblent les catholiques pour célébrer leur culte.

Ermite (ou moine anachorète) : Religieux retiré, pour un temps limité ou jusqu'à sa mort, dans un lieu désert, pour y mener une vie partagée entre la prière, la méditation, l'ascèse et le travail. Dans son isolement volontaire, il est à la recherche et à l'écoute de vérités supérieures et de principes essentiels.

Eucharistie : C'est la célébration du sacrifice du corps et du sang de Jésus Christ présent sous les espèces du pain et du vin.

Evangile : Désigne les livres de la Bible où la vie de Jésus et son message ont été consignés.

les petites Heures: Expression désignant les offices les plus courts (Tierce, Sexte, None, Complies).

Hôtellerie : Désigne les bâtiments dans lesquels sont logés les hôtes du monastère.

Intervalles : Temps vacant entre les offices, les repas, le repos et le travail.

Laudes : Office de louanges qui se déroule à l'aurore. Il est composé d'un hymne, de deux psaumes, d'un cantique de l'Ancien Testament, du benedictus et d'une prière de louange et d'intercession.

Lectio divina : Expression latine désignant la lecture des textes divins et spirituels, des saintes Ecritures. La lectio divina représente une forme de prière et de lecture des Ecritures destinée à entrer en communion avec Dieu. Cette manière de prier appelle à étudier, réfléchir, écouter et prier à partir de la Parole de Dieu.

Liturgie : Désigne l'ensemble des prières, des cérémonies et des actions prescrites dans le culte chrétien.

Moniales : Religieuses ayant formulé des vœux solennels, vivant au monastère et astreintes à l'office du chœur, offrant leur vie à Dieu.

Monachisme : Etat de moine, institution monastique.

Novice : Personne qui a revêtu l'habit religieux et vit un temps de probation et de formation avant de faire profession solennelle.

Offices : Ensemble des prières et des cérémonies publiques qu'il ne faut pas confondre avec la messe.

Pâques : Fête chrétienne qui célèbre la résurrection du Christ après sa mort sur la croix.

Pentecôte : Fête célébrant la venue de l'Esprit Saint sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques.

Psalmodier : Chanter les psaumes sur des mélodies très simples (les tons psalmiques) qui épousent le rythme verbal parlé.

Réfectoire : Lieu où les religieuses prennent ensemble leurs repas en silence ou en écoutant une lecture relative aux événements du monde, des articles de revues ou des livres.

Séculier : Par opposition à "régulier", désigne tout ce qui n'est pas monastique. Il existe des prêtres, des religieux et des laïcs séculiers c'est-à-dire non moines.

Scriptorium : Au Moyen-Age, c'est le lieu du monastère réservé à la lecture et à l'écriture des manuscrits. De nos jours, lieu communautaire pour la lectio divina, l'étude, l'écriture...

Sexte : Petite Heure de l'office divin que l’on célèbre vers le milieu du jour.

Tierce : Petite Heure de l'office divin qui se dit à la 3e heure du jour (environ 9 heures du matin).

Vêpres : Heure de l'office que l'on célèbre le soir. et qui a la même structure que l'office matinal des Laudes

Vigiles : Office célébré avant le lever du jour.

plan du site web acceder à la vidéo d'introduction acceder à la page d'accueil acceder au chapitre Les trois Temps acceder au chapitre La Cloture acceder au chapitre La Règle acceder à l'article Entre deux offices acceder à la page de présentation de l'abbaye la Joie Notre Dame acceder à la bibliographie acceder au lexique acceder à la page de présentation du projet acceder à la page de présentation de la licence pro journalisme acceder à l'article Course chez le medecin acceder à l'article Du temps pour les hôtes acceder à l'article les bonnes heures du temps libre acceder à l'article Les laïcs en renfort acceder à l'article Le métier de moniale acceder à l'article Tant que Dieu l'habille acceder à l'article Vivre avec ses ainées acceder à l'article Une règle à l'épreuve du temps acceder à l'article La règle, le corps et l'esprit acceder à l'article Planning Monastique acceder à l'article Entre le soleil et la pendule